Vous êtes ici : Accueil

Le projet Mythalexandre

L’extraordinaire diffusion des récits de la vie d’Alexandre le Grand à partir du Xe siècle, en Europe occidentale et en Europe orientale, suscite l’écriture d’œuvres littéraires extrêmement nombreuses qui réinventent le mythe. Du Xe siècle jusqu’au XVIIe siècle, elles montrent en effet la fabrique d’une figure héroïque et royale nouvelle, à la fois une et diverse, puisqu’elle ne cesse de se transformer dans les différentes littératures européennes. Ce programme de recherche, mené sous la direction de Catherine Gaullier-Bougassas, professeur à l'Université de Lille 3 et membre senior de l'Institut universitaire de France, étudie ce qui peut expliquer cette effervescence créatrice sans précédent autour du souvenir d’Alexandre le Grand, ainsi que les modalités et les fonctions de ce processus européen de création.

La création d’un mythe d’Alexandre le Grand dans les littératures européennes (Xe siècle - XVIIe siècle)

 

CPER 2009-2010          ANR 2009-2014          IUF 2014-2019

 

Direction : Catherine Gaullier-Bougassas, professeur de langue et de littérature médiévales françaises à l’Université de Lille 3, membre senior de l’Institut universitaire de France. curriculum vitae

         catherine-bougassas [ @ ] orange.fr

http://www.iufrance.fr/les-membres-de-liuf/membre/189-catherine-gaullier-bougassas.html

https://amue.academia.edu/CatherineGaullierBougassas

      Ce programme de recherche, qui bénéficie du soutien de la MESHS Maison européenne des sciences de l’homme et de la société et de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, a été sélectionné et financé par le CPER Contrat Plan-État-Région (2009-2010), puis par l’ANR Agence nationale de la recherche (2009-2014) dans le cadre du programme blanc 2009 (ANR-09-BLAN-0307-01). Il fait maintenant partie du projet IUF de Catherine Gaullier-Bougassas jusqu'en 2019. http://iuf.amue.fr/author/cgaullier-bougassas/

         L’extraordinaire diffusion des récits de la vie d’Alexandre le Grand, du Xe siècle au XVIIe siècle, en Europe occidentale et en Europe orientale, suscite l’écriture d’œuvres littéraires extrêmement nombreuses qui réinventent le mythe. Elles montrent en effet la fabrique d’une figure héroïque et royale nouvelle, à la fois une et diverse, puisqu’elle ne cesse de se transformer dans les différentes littératures européennes. Nous étudions ce qui peut expliquer cette effervescence créatrice sans précédent autour du souvenir d’Alexandre le Grand, ainsi que les modalités et les fonctions de ce processus européen de création.

Programme CPER ET ANR : la recréation du mythe d'Alexandre   du Xe au début du XVIe siècle

        L’originalité du projet réside dans l’ampleur de son objet d’étude, dans son unité et sa diversité, dans le rôle aussi qu’il a joué pour le développement d’un espace littéraire européen. Elle vient également de la démarche comparatiste et de la méthode de travail que nous choisissons. Nous constituons une équipe interdisciplinaire de chercheurs spécialistes des littératures byzantine, arménienne, slaves, notamment serbe et russe, médio-latine, française, hispanique, germanique, anglaise, néerlandaise, scandinave. Nous avons déjà travaillé, chacun dans notre domaine, sur certaines des œuvres médiévales consacrées à Alexandre le Grand et sur la réception de l’Antiquité au Moyen Âge. Notre ambition a été d’adopter une nouvelle méthodologie et de ne plus séparer l’étude de textes qui, rédigés dans des langues différentes et adressés à des publics divers, entretenaient des liens très étroits au moment de leur création et dans la période envisagée, étant donné que les auteurs ont écrit en lisant et en réinterprétant les textes de leurs prédécesseurs. Ils ont dépassé les frontières linguistiques et culturelles pour les adapter à leurs idéaux esthétiques, à leur imaginaire et leurs systèmes de pensée, ainsi qu’aux horizons d’attente de leurs publics et de leurs mécènes.

      La circulation très dense des récits sur Alexandre en Europe, leur réception et leur recréation immédiate dans chacune des zones culturelles fournissent l’un des ensembles textuels les plus riches et complexes pour l’étude de la renaissance et des évolutions d’un mythe historico-littéraire du XIe au XVIe siècle. Nous avons ainsi mené une analyse précise et comparée des formes de réécriture / traduction / adaptation / continuation qui assurent cette réinvention à l’échelle européenne, avec l’élargissement linguistique sans précédent qu’entraîne l’essor des littératures vernaculaires et avec ses profondes conséquences sur l’acte créateur. L’examen « en miroir » d’œuvres écrites les unes par rapport aux autres a permis d’ouvrir des perspectives inédites pour la compréhension de la création littéraire d’un mythe européen du pouvoir, de la connaissance et du rêve exotique.

Projet IUF : Écrire et lire sur Alexandre le Grand dans l’Europe du XIVe au XVIIe siècle

 

Le projet porte sur la réception d’Alexandre le Grand du XIVe au XVIIe siècle, en France et en Europe : les continuités et renouvellements des écritures historiques et fictionnelles de sa vie, de leurs usages littéraires, politiques et sociaux, à une époque charnière où se transforment profondément les modèles linguistiques et littéraires, l’appréhension de l’Antiquité, les conceptions de l’histoire et de son écriture, celles de la traduction, avec l’humanisme, et où le passage du manuscrit à l’imprimé diversifie les publics et les lectures.

(1) Éditions de textes inédits  : la Bouquechardière de Jean de Courcy et la traduction de Quinte-Curce par Vasque de Lucène, les Faits et gestes d'Alexandre le Grand.

(2) Études :  une synthèse sur la littérature « alexandrine » française des XVe-XVIe siècle ; des journées d’études sur la réception européenne de Quinte-Curce ; la naissance et le développement d’un théâtre européen sur Alexandre ; Alexandre et les vies de philosophes grecs; Alexandre dans les histoires universelles.


Collection "Alexander redivivus" de Brepols publishers

créée en février 2010 et codirigée par Margaret Bridges (professeur à l’Université de Berne), Catherine Gaullier-Bougassas (professeur à l’Université de Lille 3), Corinne Jouanno (professeur à l’Université de Caen) et Jean-Yves Tilliette (professeur à l’Université de Genève).

 lire...

 


 à noter !

L'entrée d'Alexandre sur la scène européenne (fin XVe-XIXe siècle): théâtre, opéra, ballet 05/02/2016 de 00:00 à 23:59 Université de LIlle 3 Maison de la Recherche
Alexandre le Grand dans le théâtre, l'opéra et le ballet. XVe siècle, XVIe siècle, XVIIe siècle XVIIIe siècle
L'entrée d'Alexandre sur la scène européenne (fin XVe-XIXe siècle): théâtre, opéra, ballet 02/10/2015 de 00:00 à 23:59 Université de LIlle 3 Maison de la Recherche
Alexandre dans le théâtre, l'opéra et le ballet européen. XVIe siècle, XVIIe siècle, XVIIIe siècle.
Alexandre le Grand à la lumière des manuscrits et des premiers imprimés. Matérialité des textes, contextes et paratextes, Remaniements, gloses, illustrations : Des lectures médiévales et renaissantes dans l’espace européen du 12/06/2013 09:15 au 14/06/2013 12:45 MESHS, Lille
En marge de la problématique générale de la réécriture, de l’adaptation et de la traduction sur Alexandre, qui a fait l’objet d’autres études, l’objectif de ce colloque sera d’étudier certains manuscrits ou premiers imprimés relatifs à Alexandre le Grand, qui, appartenant aux différentes littératures européennes, portent les témoignages, visibles et invisibles, d’une réception médiévale ou renaissante spécifique. L’étude des manuscrits et des imprimés comme objets matériels ne nous renseigne en effet pas seulement sur la circulation des textes, mais aussi sur l’interprétation dont ils ont fait l’objet du Moyen Âge à la Renaissance. Il s’agira ainsi d’analyser les lectures particulières d’une œuvre sur Alexandre, écrite à la fin de l’Antiquité ou durant le Moyen Âge, qu’offrent, à l’intérieur de sa tradition manuscrite, un ou plusieurs manuscrits, ou, au-delà des imprimés.
Les voyages d'Alexandre au paradis. Orient et Occident, regards croisés 04/03/2011 de 09:00 à 17:00 Institut historique allemand
Journée d'études organisée le 4 mars 2011 à Paris, à l'Institut historique allemand, 9h-17h (8, rue du Parc-Royal, 75003 Paris)
Alexandre à la Renaissance du 09/12/2010 09:00 au 10/12/2010 17:00 Université de Caen-Basse Normandie
Colloque international « ALEXANDRE À LA RENAISSANCE », organisé par Corinne Jouanno à l’Université de Caen-Basse Normandie, les 9 et 10 décembre 2010.