You are here: Home / Journées d'étude / L'entrée d'Alexandre sur la scène européenne (fin XVe-XIXe siècle): théâtre, opéra, ballet

L'entrée d'Alexandre sur la scène européenne (fin XVe-XIXe siècle): théâtre, opéra, ballet

Alexandre dans le théâtre, l'opéra et le ballet européen. XVIe siècle, XVIIe siècle, XVIIIe siècle.
What
mythe historico-politique
Antiquité
Alexandre le Grand
Alexandre le Grand au Moyen Age
Catherine Gaullier-Bougassas
mythe littéraire
réception de l'Antiquité au Moyen Age
When
Oct 02, 2015 (Europe/Vienna / UTC200)
Where
Université de LIlle 3 Maison de la Recherche
Contact Name
Attendees
Journée d’étude de Lille – 2 octobre 2015 – Pré-programme :
L’entrée d’Alexandre le Grand sur la scène européenne
(fin XVe-XIXe siècle)
- 9h15-9h30 : ouverture
- 9h30-10h : Sandrine Blondet (Université de Savoie), « Mort et résurrection d’Alexandre le Grand sur les théâtres parisiens (1610-1670) »
-10h-10h30 : Richard Hillman (Université de Tours/CESR), « Alexandre le Grand en Angleterre : de la scène aux coulisses »
-10h30-11h : Catherine Dumas (Université de Lille 3), « La générosité d’Alexandre : l’épisode de Campaspe (Campaspe de John Lyly, La mayor hazaña de Alejandro de Lope de Vega (?), Darlo todo y no dar nada de Calderón) »
-11h-11h15 : pause
-11h15-11h45 : Patricia Ehl (Université de Lorraine), « Alexandre le Grand sur la scène jésuite à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle : l’exemple du Darius Proditus de Pierre Mousson »
-11h45-12h15 : Thiphaine Karsenti (Université de Paris X), « « Ce Lion devenu cruel de magnanime » : les ambiguïtés du modèle héroïque dans La mort d’Alexandre d’Alexandre Hardy »
-12h15-12h45 : Elena Koroleva (Université de Lille 3), « Alexandre le Grand dans le Perceforest et Clyomon and Clamides : formes et enjeux de la théâtralisation d'un roman médiéval »
repas
-14h-14h30 : Richard Hillman, lecture dramatisée
-14h30-15h : Fanny Eouzan (Université d’Aix-Marseille/Caer ; Université de Lille 3/Cecille), « L’entrée d’Alexandre à Venise : les amours et la gloire (1651-1661) »
-15h-15h30 : Christophe Thierry (Université de Lyon 2), « Alexandre et les premières mises en scène de Hans Sachs : les chants de maître et Das gesprech Alexandri Magni mit dem philosopho Diogeni »
-15h45-16h : pause
-16h-16h30 : Béatrice Ferrier (Université d’Artois), « Alexandre sur les scènes françaises de la seconde moitié du XVIIIe siècle : de l’historiographie à la mythologie »
-16h30-17h : Constantin Bobas (Université de Lille 3), « Alexandre et le théâtre d’ombres grec. Modalités d’une transformation mineure »
Add event to calendar
iCal

Deux journées d’études seront organisées à l’Université de Lille 3 le 2 octobre 2015 et le 5 février 2016 et consacrées à l’entrée d’Alexandre le Grand sur la scène théâtrale européenne (fin xve-xixe siècle).

Au xve siècle, la traduction par Giovanni Aurispa du XIIe Dialogue des Morts de Lucien, suscite en Italie, en France et en Espagne l’écriture en langue vernaculaire de Comparaisons entre Hannibal, Alexandre et Scipion. En France, le débat a été transformé en représentation théâtrale dans ce qui semble être la plus ancienne pièce française conservée qui mette en scène Alexandre le Grand, Les Épitaphes d’Hector et d’Achille de Georges Chastelain. Mais il faut attendre les xvie et xviie siècles pour que les entrées sur la scène théâtrale d’Alexandre le Grand deviennent plus nombreuses dans l’espace littéraire européen. Citons quelques titres de pièce parmi de nombreux autres, dans un corpus dont la liste reste à établir : Daire et Alexandre de Jacques de la Taille, La mort de Daire, Alexandre, Timoclée ou la juste vengeance de Alexandre Hardy, Roxane de Jean Desmarets de Saint-Sorlin, Porus ou la générosité de Alexandre de Claude Boyer, en Allemagne Hans Sachs, la Tragedia von Alexandro, Das gesprech Alexandri Magni mit dem philosopho Diogeni, en Angleterre The Story of King Darius, Clyomon and Clamydes, John Lyly, Alexander and Campaspe, William Alexander, Darius, The Alexandrian Tragedy, puis, pour le xviie siècle, l’Alexandre de Racine, Darius de Thomas Corneille, le Ballet de la naissance de Vénus de Lully, Darlo todo, y no dar nada, u Apeles y Campaspe de Pedro Calderon de la Barca, La mayor hazaña de Alejandro Magno attribuée à Lope de Vega ou en Italie les drames musicaux Alessandro vincitor di se stesso de Francesco Sbarra et Le glorie e gli amori Alessandro Magno e di Rossane de Giacinto Andrea Cicognini, suivis plus tard par Pietro Metastasio et Georg Friedrich Händel, sans oublier le théâtre néo-latin et le théâtre néo-hellénique.

La naissance et l’affirmation de cette écriture théâtrale sur le conquérant macédonien et les personnages qui lui sont associés, notamment Darius et Porrus, Timoclée, Campaspe ou Roxane, ont été très peu étudiées. Les journées d’étude permettront ainsi d’analyser les modalités et les finalités des transformations de la figure historique et mythique d’Alexandre en personnage dramatique, à partir de sources très diverses, parfois des œuvres médiévales, plus souvent les traductions humanistes des historiens antiques. Il s’agira de montrer comment la production théâtrale renouvelle les portraits d’Alexandre et les interprétations de sa destinée, dans quels genres dramatiques ce processus de recréation est mené, pour quels publics et avec quelles finalités esthétiques, politiques et/ ou éthiques. L’objectif est aussi de mettre au jour les points communs et les divergences qui rapprochent ou séparent les différents domaines linguistiques européens dans leur production théâtrale sur Alexandre.

Ce projet prolonge le programme de recherches ANR, qui a été mené sur la création d’un mythe d’Alexandre le Grand dans les littératures européennes (xe- début du xvie siècle) de 2009 à 2014 (direction : Catherine Gaullier-Bougassas, ANR, programme blanc-0307-01).

Il fait partie du projet de Catherine Gaullier-Bougassas (2014-2019) dans le cadre de l’Institut Universitaire de France.

Les articles issus des communications des deux journées d’étude, auxquels pourront s’ajouter d’autres contributions, seront publiés chez Brepols Publishers dans la collection « Alexander redivivus », où paraissent les publications du programme ANR (dir. Margaret Bridges, professeur à l’Université de Berne, Corinne Jouanno, professeur à l’Université de Caen, Jean-Yves Tilliette, professeur à l’Université de Genève, et Catherine Gaullier-Bougassas, professeur à l’Université de Lille 3) : http://www.brepols.net/Pages/BrowseBySeries.aspx?TreeSeries=AR

 

Organisation des journées d’études :

Catherine Gaullier-Bougassas, professeur à l’Université de Lille 3, membre de l’IUF

Catherine Dumas, maître de conférences à l’Université de Lille 3